AMVPAC.com

Association pour la Mise en Valeur du Patrimoine Architectural du Calaisis

Livre via Francigena

Bulletin de souscription pour obtenir le livre « La Via Francigena de l’origine à nos jours ».

Bulletin de souscription

Rosa Persica

Réservez la Rosa Persica « Via Francigena® » sélectionnée en 2018 par l’AMVPAC (Association pour la Mise en Valeur du Patrimoine Architectural du Calaisis) pour l’AEVF (Association Internationale Via Francigena).

Bon de commande

Livre Camp du Drap d’Or

À l’occasion du 500ème anniversaire des événements de la rencontre du Camp du Drap d’Or, une édition spéciale du livre sera mise en vente prochainement.

Bon de commande

Rose Camp du Drap d’Or

Procurez-vous la Rose « Camp du Drap d’Or ».
À retirer en juin 2020 à la fin de la cérémonie de baptême

Bon de commande

Rose Belle de Calais

Procurez-vous la Rose « Belle de Calais ».
À retirer le samedi 16 juin 2018 à la fin de la cérémonie de baptême

Bon de commande

Rose Notre Dame

Procurez-vous la Rose « Notre Dame de Calais », créée pour le futur jardin d’inspiration Tudor.

Bon de commande

Achat Champagne

Participez à la restauration le l’église « Notre Dame de Calais » en achetant le Champagne Sélèque.

Bon de commande

Achat Livre

Participez à la restauration le l’église « Notre Dame de Calais » en achetant le livre « La prise de Calais par le Duc de Guise, l’histoire d’un tableau »

Bon de commande

Souscription AMVPAC

Participez avec nous à la restauration !

Coupon de souscription

École Sup. Arts Saint-Luc

Blog sur la restauration du tableau réalisé par Villeneuve en 1852 d’après Picot, « La Prise de Calais par le Duc de Guise en janvier 1558 ».

Accéder au blog

Le succès des 4ème Choralies était encore au rendez-vous, puisque prés de 1200 personnes ont assisté aux représentations données par les différentes chorales qui se sont relayées ce week-end des 3 et 4 mai.
Les travaux dans l’église Notre-Dame sont toujours à l’ordre du jour, c’est pourquoi cette année, les Choralies sont organisées au profit de la restauration de l’orgue.

Extraits du samedi 3 mai 2008.
Encore un grand merci à toutes les chorales ainsi qu’à la qualité et à l’ensemble de leur prestation pendant ce week-end.

L’église Notre-Dame de Calais à l’honneur au journal de 13 h sur TF1 le 04 octobre 2007.

Gros succès à l’église Notre-Dame lors des Métiers de l’Art.

Remis en place le vendredi 23-02-2007, le couvercle des fonts baptismaux n’existait plus depuis longtemps.

Mais grâce à des photos d’archives, les artisans ont pu recréer l’objet, avec un souci du détail proche de l’original.

Le travail du bois, pour la partie ébénisterie, avait été confié à M. Daniel Gilliot artisan ébéniste à Vieille-Eglise.

Les sculptures et dorures, à la feuille d’or, ont été réalisées par les mains expertes de M. et Mme Lemaire, de Cassel.

Le coût total de la rénovation s’élève à 8900 euros, en partie financé par l’AMVPAC, l’association Stèle Charles de Gaulle et Yvonne Vendroux, les Amis du musée ainsi que par des dons provenant d’anonymes généreux et ceux fournis suite au décès du regretté Georges Fauquet.

Voir la rénovation du socle des Fonts Baptismaux (janvier 2005)

En attendant de retrouver son emplacement d’origine (sur le tabernacle du retable) la croix du Christ est accrochée provisoirement sur l’un des murs de Notre-Dame.

Cette oeuvre, datant du 17e siècle, classée aux monuments historiques était stockée depuis un certain nombre d’années dans les réserves du musée de Calais.

Il aura fallu toute la patience et l’expérience de David Grigny, restaurateur lillois, pour redonner à ce Christ en ivoire tout son éclat.
De nombreux week-ends furent nécessaires pour restaurer l’ivoire (remplacement de certaines parties trop abîmées, réalisation d’une main droite, etc).

Ce Christ fût donné à l’Eglise Notre-Dame après la révolution.

Il est constitué d’un seul morceau d’ivoire, mesurant de la tête aux pieds 49 cm et d’une main à l’autre 44 cm.
Hauteur de la croix 1 m.

Le visage du Christ est l’expression la plus frappante de la souffrance.

A la place du Christ se trouvait, dans le temps, un pélican.