Association pour la Mise en Valeur du Patrimoine Architectural du Calaisis
Livre via Francigena

Bulletin de souscription pour obtenir le livre « La Via Francigena de l’origine à nos jours ».

Bulletin de souscription

Rosa Persica

Réservez la Rosa Persica « Via Francigena® » sélectionnée en 2018 par l’AMVPAC (Association pour la Mise en Valeur du Patrimoine Architectural du Calaisis) pour l’AEVF (Association Internationale Via Francigena).

Bon de commande

Livre Camp du Drap d’Or

À l’occasion du 500ème anniversaire des événements de la rencontre du Camp du Drap d’Or, une édition spéciale du livre sera mise en vente prochainement.

Bon de commande

Rose Camp du Drap d’Or

Procurez-vous la Rose « Camp du Drap d’Or ».
À retirer en juin 2020 à la fin de la cérémonie de baptême

Bon de commande

Rose Belle de Calais

Procurez-vous la Rose « Belle de Calais ».
À retirer le samedi 16 juin 2018 à la fin de la cérémonie de baptême

Bon de commande

Rose Notre Dame

Procurez-vous la Rose « Notre Dame de Calais », créée pour le futur jardin d’inspiration Tudor.

Bon de commande

Achat Champagne

Participez à la restauration le l’église « Notre Dame de Calais » en achetant le Champagne Sélèque.

Bon de commande

Achat Livre

Participez à la restauration le l’église « Notre Dame de Calais » en achetant le livre « La prise de Calais par le Duc de Guise, l’histoire d’un tableau »

Bon de commande

Souscription AMVPAC

Participez avec nous à la restauration !

Coupon de souscription

École Sup. Arts Saint-Luc

Blog sur la restauration du tableau réalisé par Villeneuve en 1852 d’après Picot, « La Prise de Calais par le Duc de Guise en janvier 1558 ».

Accéder au blog

Dix euros pour « La Mise au tombeau »

La ville et l’association pour la Mise en valeur du patrimoine lancent une souscription publique pour restaurer une sculpture de Notre-Dame.
Soixante années que la sculpture dort dans l’obscurité froide des caves du musée.
La Mise au tombeau, oeuvre du XVlle siècle en pierre appartenant au mobilier de l’église Notre-Dame vieillit là, a l’abri des regards.
Quel dommage. Pour éviter que cette oeuvre considérée comme « rare », ne passe encore de longues années dans le noir, l’association pour la Mise en valeur du patrimoine architectural du Calaisis et la ville ont décidé de restaurer la sculpture, avant de la replacer dans l’église.
Sans attendre les longs dossiers de subvention à déposer auprès de la Région et de l’État, mais en passant par la voie plus originale, mais aussi – espèrent-ils – plus rapide de la souscription publique.

Réunir entre 7 500 et 10 000 euros

Par tranche de dix euros, ou plus pour qui le souhaite, particuliers et entreprises sont invités à participer à la réfection de l’oeuvre. « Les devis de restauration varient entre 7 500 et 10 000 euros » explique Hubert Minet, le président de l’Association pour la mise en valeur du patrimoine.
Autrement dit, mille généreux donateurs à dix euros et l’affaire est entendue ; la restauration en marche. D’autant qu’outre les habitants de la région, les entreprises sont les premières sollicitées.
Charge aux élèves du BTS force de vente du lycée Sophie-Berthelot partenaire du projet, de les convaincre. Reste que cette souscription auprès des habitants « est aussi un moyen de mesurer l’impact sur la population. Et peut constituer un levier pour les instances nationales » souligne Michel Lenglin, adjoint au Patrimoine historique.
L’ardeur que mettront les Calaisiens à sauver leur sculpture sera un argument de plus dans le dossier déposé auprès de l’État pour la restauration de l’église toute entière. Qui est, elle, estimée à 5,9 millions d’euros, et inscrite dans le plan patrimoine du ministère de la Culture pour 2005-2008.

Avant cela, si la souscription fonctionne bien, la somme pourrait être réunie pour le mois de juin et la restauration de la Mise au tombeau débuter juste après et pour quatre mois.
La sculpture a souffert des intempéries, elle doit être nettoyée, les « lacunes » harmonisées.
D’ici là la restauration du tableau de Seghers L’Assomption devrait aussi être bien avancée, et les anges atlantes rentrés à l’église.

Au siècle passé, les souscriptions publiques pour la construction ou la rénovation d’oeuvres étaient à Calais chose usuelle. La plus mémorable, celle lancée pour la commande des Six Bourgeois de Calais à Rodin.
Charge aux Calaisiens d’honorer cette nouvelle demande, à la hauteur de l’amour qu’ils portent à leurs pierres.

Pour souscrire, il suffit de vous connecter sur le site Internet de l’association pour la Mise en valeur du patrimoine architectural du Calaisis www.amvpac.com.

Une réduction d’impôt à hauteur de 60 % des dons est appliquée. Renseignements au 03 21 34 41 09.

Anne-Sophie HACHE