Association pour la Mise en Valeur du Patrimoine Architectural du Calaisis
Achat Belle de Calais

Procurez-vous la Rose « Belle de Calais ».
À retirer le samedi 16 juin 2018 à la fin de la cérémonie de baptême

Bon de commande

Achat de la rose

Procurez-vous la Rose « Notre Dame de Calais », créée pour le futur jardin d’inspiration Tudor.

Bon de commande

Achat Champagne

Participez à la restauration le l’église « Notre Dame de Calais » en achetant le Champagne Sélèque.

Bon de commande

Achat Livre

Participez à la restauration le l’église « Notre Dame de Calais » en achetant le livre « La prise de Calais par le Duc de Guise, l’histoire d’un tableau »

Bon de commande

École Sup. Arts Saint-Luc

Blog sur la restauration du tableau réalisé par Villeneuve en 1852 d’après Picot, « La Prise de Calais par le Duc de Guise en janvier 1558 ».

Accéder au blog

Pour localiser l’emplacement exact de la crypte de l’ancien beffroi de Calais (datant du XIVe siècle) disparue depuis 1951, les membres de AMVPAC n’ont pas hésité à faire appel à une équipe de chercheurs de l’université de Paris VI (cette même équipe avait déjà participé aux fouilles archéologiques du Phare d’Alexandrie).

Cinq géophysiciens spécialisés en imagerie du sous-sol ont sondé, le 1 février 2004, au moyen de différentes techniques comme la microgravimétrie*, le géoradar* et un quadripôle électrostatique*, la chaussée au carrefour des rues Royale, de la Paix et Gerschel.

Le rapport définitif ne sera publié qu’après recoupement de toutes les données.

En première analyse, ce sondage a permis de déterminer que :
La crypte est ensevelie par des gravats qui ont servi à la combler avant la formation de la chaussée actuelle.
Les fondations de la crypte se situeraient sous la chaussée, à cheval entre la route et le trottoir, face à la fromagerie.

Microgravimétrie* : Système qui permet d’enregistrer le champ de pesanteur. Toute absence de masse est détectée et peut signifier la présence d’un vide.

Géoradar* : Le géoradar envoie des ondes électromagnétiques qui révèlent, par écho radar, la structure des différentes strates situées dans le sol.

Le Quadripôle électrostatique* : Utilise un couplage électrostatique relayé par des plaques posées sur le sol qui permet de déterminer la teneur en eau et en argile.