Notre-Dame de Calais
Les extérieurs
Les Styles
- Le style flamand
Il se caractérise par les chapiteaux à choux frisés pour l'intérieur, pour ce qui de l'extérieur,
ce sont des bandeaux à ogives et des tourelles en encorbellement.

- Le style anglais
Celui-ci est plus marqué au niveau du clocher à la croisée du transept, le chevet plat, les
voûtes  lambrissées, les arcs en anse de panier de style Tudor des fenêtres hautes de la nef.
La facade occidentale
Elle est percée d'une grande baie gothique entourée de puissants contreforts surmontés de tourelles.

Cette baie fut murée pour monter les grandes orgues.

Après un comblement de la rivière de Guînes en 1702, un 1er portail est ouvert.
La facade nord et la Citerne
Le transept Nord :
On remarquera ses deux tourelles au
caractère défensif. Celles-ci sont percées
de meurtrières.

La citerne :
Construite en 1691, selon les plans de
Vauban (ingénieur et architecte militaire
de Louis XIV), la citerne recevait les eaux
de pluie qui s'écoulaient des toitures de
l’église. Celles-ci, filtrées étaient destinées
à la garnison et à la population.
D'une capacité de 1800 m3, ses murs ont
une épaisseur de de 2 à 4 m.
Le clocher
Haut de 58 m, il est construit au XVème siècle.

De base carrée, elle est surmontée d'une flèche
octogonale à 2 niveaux.

Le 1er étage servait de logement aux guetteurs
jusque 1846, le 2eme étage abrite
4 cloches dont une qui pèse 2,8 tonnes.
(Marie-Françoise et Caroline)

La Charpente du clocher , en fer, ayant posé des
problèmes de vibrations, a été reconstituée en bois.
La chapelle du Sacré Cœur
La chapelle du sacré Cœur, 1635, sert actuellement de sacristie.
Elle est percée de fenêtres à meneaux de style Tudor.
Le seigneur de Gourdan, gouverneur de Calais : Ginault de Mauléon y est enterré.
Un escalier percé dans l'épaisseur du mur permettait d'accéder à une tribune privée
donnant sur le transept Saint Jacques.